A Pau, les archives départementales victimes d'un champignon

Publié le 14 janvier 2014 à 10h27, mis à jour le 14 janvier 2014 à 11h33
archives_2.jpg
© France 3 Aquitaine
SV

Depuis plusieurs semaines, les archives départementales des Pyrénées-Atlantiques sont attaquées par un champignon agressif. La raison : un taux d'hygrométrie trop important dans le bâtiment.

Les chercheurs et autres passionnés d'histoire et de généalogie rongent leur frein depuis plusieurs semaines. Impossible pour eux de consulter une partie des fonds documentaires des archives départementales. 
Ceux-ci sont en effet attaqués par un champignon suffisamment agressif pour que 17 kilomètres de documents sur 19 soient mis sous clef. Les spores blancs s'attaquent à des milliers de documents. Blouse, gant et masque sont obligatoires pour pénétrer dans cette partie des archives.

La raison est un taux d'hygrométrie trop élevé. Les pluies du printemps dernier et de l'automne ont fait remonter l'humidité dans les murs d'un bâtiment déjà ancien. 
Des études sur la biocontamination sont actuellement en cours.

Voyez le reportage de Gaëlle Darengosse et Eric Depay

Les archives départementales de Pau contaminées par un champignon